Lettre ouverte au président du Conseil Départemental 87

Cette vidéo est une « lettre » ouverte adressée à monsieur le Président du CD87 et aussi mon droit de réponse adressé à Philippe Bêtassou, chef de service au CD87.
En janvier 2017, Monsieur Philippe Bêtassou a mené une enquête administrative concernant mes sketchs diffusés sur Youtube.

Bien que classé confidentiel, je rends aujourd’hui ce rapport public parce que je suis mis en cause directement, parce qu’il porte gravement atteinte à mon honneur, à la dignité de mon épouse et surtout à l‘équilibre psychoaffectif d’une petite fille de 5 ans qui subit depuis bientôt 2 ans une maltraitance intolérable.

A plusieurs reprises j’ai sollicité des excuses, ce qui est un minimum. Aucune réponse à ce jour.
Pour éviter tout malentendu et toute diffamation, je parle bien du Philippe Bêtassou , chef de service au CD87 tel qu’il se présente lui-même sur les réseaux sociaux : Facebook et LinkedIn.
Celui-là même qui avait diffusé image et propos obscènes sur son compte Facebook totalement en inadéquation avec sa fonction au sein de l’Aide Sociale à l’Enfance.
Suite à mon intervention auprès de vous monsieur le Président, il les a rapidement retirés, mais il est toujours en contact avec des enfants.

Pour faire court, ce monsieur a pris tous mes sketchs au premier degré en m’attribuant les défauts de mes personnages que j’interprète et combat. Il a confondu le rôle et l’acteur.
Ma chaine Youtube est une chaine d’humour, de réflexion, humaniste et dénuée de toute forme de haine.
Il m’insulte, me traine dans la boue, me diffame, me traite de personne incohérente et de dérangé mental.

Comme nous étions famille d’accueil depuis 14 ans, son enquête a entraîné le licenciement de mon épouse. On a estimé que j’étais un danger pour les enfants confiés par le CD87.
Pour licencier mon épouse, – comme le motif des vidéos ne suffisait pas- il lui a attribué des fautes graves, injustifiées, subjectives, vagues et parfois inventées de toutes pièces.

En totale contradiction avec les faits et les résultats objectifs de son travail auprès des enfants. Je détaille tout cela dessous.
Mais il est allé plus loin. Et là c’est criminel parce qu’on touche à l’équilibre psycho affectif d’une fillette de 5 ans. Elle a été retirée brutalement d’un milieu où elle était heureuse, épanouie, équilibrée.
Son équilibre psychologique chez nous est attesté par vos services sociaux. 
Malgré cela, elle a été arrachée dans des conditions douloureuses, horribles, indignes.
En moins de deux ans, elle a connu trois familles d’accueil différentes, ce qui signifie qu’à chaque fois elle subit un traumatisme psychologique, une blessure qui ne se refermera jamais.

Jean Cocteau disait que le drame actuel est que la bêtise se soit mise à penser.
 Moi j’ajoute que le drame ici est que la bêtise ait le pouvoir d’insulter, de licencier des employées modèles et de maltraiter les enfants impunément.

Le pouvoir de licencier est un droit de vie et de mort économique et psychologique sur une personne.
Ce pouvoir ne doit pas être confié à n’importe qui d’autant plus que dans le cas des familles d’accueils les enfants confiés en subissent les répercussions.
Je ne lâcherai jamais.
J’espère que cette fois-ci Monsieur le Président du CD87, vous vous pencherez personnellement sur ce dossier scandaleux en m’accordant un entretien pour rectifier cette injustice et trouver une solution amiable.
Je vous prie monsieur le Président de bien vouloir accepter mes sentiments les meilleurs.

Xavier Louis de Izarra

Maintenant, pour les plus curieux, nous allons analyser ensemble ce fameux rapport, cette enquête surréaliste.

Quand une personne lit l’enquête de Bêtassou sans connaître ma chaine Youtube, on a tendance à le croire.  Après tout, oui Xavier de Izarra est un fou puisqu’il se prétend coach en séduction rapide. Il faut donc licencier sa femme et retirer les enfants qui leur sont confiés.
De même que si l’on ne sait pas que Fernand Raynaud est un acteur et qu’il joue un sketch contre le racisme :  Les gens très premier degrés se demandent :  quel est ce débile raciste ?

J’espère qu’une enquête judiciaire sera menée pour cesser l’impunité de ce personnage.
Petite parenthèse :  j’ai reçu plusieurs témoignages de personnes (familles d’accueil et parents d’enfants placé) qui se plaignent de Philippe Bêtassou mais elles souhaitent rester dans l’anonymat par peur de représailles. J’invite ces personnes à parler, à ne plus avoir peur.

Les faits :
Nous sommes en janvier 2017.

Nous sommes famille d’accueil depuis 13 ans.
Depuis 13 ans, mon épouse s’épanouit à merveille dans son activité d’assistante familiale où elle entretient d’excellents rapports avec les travailleurs sociaux, les parents des enfants confiés et l’ensemble de l’équipe sociale.
Quant aux enfants confiés par le CD87, ils sont heureux et particulièrement épanouis chez nous à tel point que nous recevons de multiples éloges des équipes encadrantes et de notre entourage. J’ai de nombreux témoignages qui sont à la disposition de la justice.

Moi, j’alterne entre mes différentes activités culturelles – le théâtre notamment que je pratique depuis plus de 20 ans, des balades dans la nature, des séances de médiation et de contemplation.

En clair tout le monde est heureux et nous rendons heureux les enfants qui nous sont confiés.

Attention, Philippe Bêtassou très premier degré va intervenir qui va tout chambouler.
Il a l’idée de visionner quelques-unes de mes vidéos suite à un article de presse paru dans le Populaire du Centre.
Il s’inquiète, il se préoccupe, ne sachant différencier le lard du cochon.
IL ne comprend strictement rien, ni l’ironie, ni le second degré, ni la satire, bref ni les subtilités de mes vidéos qui sont en réalité des textes littéraires.
D’entrée, Il confond le rôle et l’acteur de mes vidéos. Philippe Bêtassou , nouvellement promu chef de service, est très premier degré.

Dans son rapport il déclare que je me présente comme coach en séduction rapide et que je forme des élèves. Il ne comprend pas que je présente le personnage de mon sketch. Dans la majorité de mes sketchs je me présente comme coach, ou spécialiste ou experts loufoques. Ceci afin de me moquer des gens qui s’autoproclament experts.

Dans ce sketch, je me moque des coachs en séductions qu’on trouve partout sur le Net.

De plus, le titre de ma chaine « Poil au Neurone, l’Abruti du coin » indique qu’il s’agit bien d’une chaine humoristique, de réflexion, philosophique, spirituelle où je pratique même l’autodérision.

« Dans la vidéo << les excuses de Xavier—Louis >>, il se met en scène avec trois autres personnes. Ils sont cagoulés mais on distingue une femme aux cheveux longs et blonds. Monsieur DE IZARRA est au milieu d’une pièce sale et sombre, torse nu, attaché sur une chaise avec du scotch, les trois autres personnes l’insultent et le frappent, notamment avec un taser« 

Je suis torse nu ? non je suis en T shirt.
Je me fais frapper ? Mais non, c’est une mise en scène.
Avec un taser ? Mais non c’est un trucage.
M’accuser de détenir un taser est grave ! Non, je n’ai pas de taser chez moi !
Philippe Bêtassou semble ne pas discerner la fiction de la réalité. Il est capable d’appeler la police  parce que Jean-Paul Belmondo fait un casse dans un film.

Plus loin il écrit : « On entend un jeune homme, adolescent, lui dire : « en général je suis contre la peine de mort mais là t’as été trop loin. »

Cette pointe d’humour est une critique des personnes qui piétinent pour un rien les grandes valeurs auxquelles elles semblent attachés.
Je ne sais comment il fait pour reconnaitre un adolescent à la voix.
Les personnes qui jouent dans ce sketch sont des acteurs. Celui qui parle a 37 ans. Ce n’est donc pas un ado.
Dans son rapport il continue à écrire :

 Dans la vidéo «  comment séduire une femme en 3 minutes « , il conseille de « profiter des féministes »
Non monsieur, ce n’est pas Xavier de Izarra qui conseille, mais son personnage.
Non ce n’est pas Fernand Raynaud qui est raciste, mais le personnage qu’il incarne.

 car « une féministe séduite est une excellente femme qui fait de très bonnes soupes (…) elles sont capables de repriser vos vieilles chaussettes à merveille et puis aussi de récurer vos casseroles… » ou encore qu’il faut « les marquer à la fesse pour s’en souvenir… >>. Il dit également que << comme nos femmes sont très libérées dans nos pays occidentaux et bien finalement on peut en faire ce qu’on veut. »
Il s’agit ici d’un sketch qui se moque des coachs en séduction où j’en profite pour dénoncer la soumission – dont on ne parle jamais- des femmes occidentales. En effet les femmes occidentales font souvent la leçon aux musulmanes à cause du port du voile alors qu’elles-mêmes prêtent leurs corps pour vendre des yaourts ou des voitures où se tordent les pieds avec des talons à aiguilles pour plaire aux hommes.
Ce sketch comme la plupart de mes sketchs défend des valeurs humanistes, à l’opposé de ce que sous-entend Bêtassou.
Non Fernand Raynaud n’est pas raciste !

Encore un peu plus loin Philippe Bêtassou écrit : Dans la vidéo << gros clash avec mon voisin >>, il tient des propos tels que : «je ne veux personne de couleurs autour de chez moi >>, puis « c’est pas du racisme là c’est juste une question de principe… >>. Il dit avoir refusé de boire un café chez son nouveau voisin parce qu’il << a une tête de geek (…) une nouvelle race (…) dans tous ces gars-là il y a un mélange d’homosexuels, de noirs, d’arabes, des femmes, des transsexuels… >> ou encore qu’il serait « tellement blanc, tellement pâle (…) que je me demande si ce n’est pas un noir en fait, un noir déguisé en geek ».

Mon sketch est pourtant très clair puisqu’en introduction je précise que ce sketch décrit un dérangé mental, un raciste, un type agressif, etc. Pour ridiculiser ce personnage raciste par ses contradictions internes, je lui fais dire : je n’aime pas les noirs et encore moins les racistes »
Je précise également que je joue ce sketch depuis plus de 20 ans en l’adaptant à l’actualité.
Non Fernand Raynaud n’est pas raciste, bien au contraire !

« Il a également publié une vidéo après être passé dans l’émission << Touche pas à mon poste >> de Cyril HANOUNA. Dans la vidéo, l’animateur le qualifie de « lunaire et très premier degré. »
Désolé, mais Cyril Hanouna me qualifie « lunaire et très premier degré » pour les besoins de son émission, pour satisfaire son audience. De même il est évident qu’il n’a pas visionné ma vidéo plus de 100 fois comme il le prétend.
Ayez un peu de bon sens !
Le « très premier degré » c’est vous Philippe Bêtassou .
L’avantage d’être sot est qu’on ne voit pas sa propre sottise.

Plus loin encore il écrit dans son rapport : On constate que les sujets abordés sont redondants et souvent en lien avec le terrorisme, le féminisme, le sexisme, l’homosexualité et l’antisémitisme.

Faux : les sujets de mes vidéos sont variés. Je parle de spiritualité, d’astrophysique, d’économie, de faits de sociétés, d’informatique, de biologie, de nature, etc. très souvent sous forme humoristique et philosophique.

Ensuite il sous-entend par cette remarque que je suis raciste, homophobe, sexiste, antisémite, etc.
Mon mode de vie et les faits démontrent que ce n’est pas le cas.
Il continue et là il passe aux insultes. Il sort du cadre de son enquête, de sa fonction, de son professionnalisme.

« Le contenu de ses vidéos et le discours tenu sur ce réseau public par Monsieur DE IZARRA questionnent tant sur sa santé psychique que sur les valeurs éducatives qu’il peut véhiculer auprès de l’enfant mineur confié.

Cette fois-ci nous sommes dans les insultes et la diffamation.
Philippe Bêtassou est toujours très premier degré.
Qui est Philippe Bêtassou pour juger de mon état mental ?

Il m’accuse ici clairement que je véhicule de mauvaises valeurs éducatives ! il confond encore le rôle et l’acteur. D’autres part, nous sommes familles d’accueil depuis 14 ans.
Or à ce jour, les enfants accueillis n’ont pas à se plaindre des valeurs éducatives transmises, bien au contraire.
L’accusation de Bêtassou est grave et contredite par les faits : nous sommes une famille d’accueil modèle, entièrement dévouée aux enfants, attachés à leur éducation et leur épanouissement.

« Les jeunes repérés dans la vidéo « les excuses de Xavier-Louis » seraient les enfants de son fils. »
D’où tenez-vous ces informations ? Non Monsieur Bêtassou, mon fils n’a pas deux enfants mais un seul qui ne sait pas encore marcher.
Je ne l’ai jamais fait jouer dans mes sketchs.
IL s’agit là encore de diffamation.

 

Philippe Bêtassou poursuit encore pour me discréditer en affirmant : «la moitié des gens comprend mon humour et l’autre moitié ne le comprend pas >>.

Non, voici une copie d’écran où j’ai la preuve que 85% des gens apprécient et comprennent très bien le sens de mes vidéos.

Ensuite il réitère ses insultes : « Nous informons Monsieur DE IZARRA de nos interrogations quant à sa santé mentale. Nous avons perçu dans ses vidéos qu’il perdait le fil à un moment donné et ses propos devenaient incohérents. »

Non sans blague : Bêtassou très premier degré s’interroge sur ma santé mentale parce que je pratique l’humour absurde. Il serait capable de condamner Ionesco parce qu’il a écrit la Cantatrice chauve ou Jean Paul Belmondo parce qu’il a joué « Flic ou voyou » !
Non Monsieur Fernand Raynaud n’est pas un débile mental. Il joue un rôle !

Monsieur Le Président du CD87, je n’invente rien, je vous invite à lire son enquête surréaliste !

« De plus, dans un rapport de juin 2016, on peut y voir que l’accueil familial (…) de Maria (lui) permet d’évoluer dans un cadre serein et sécurisant.

Évidement ! puisque ce ne sont pas les personnages interprétés qui accueillent les enfants mais monsieur et madame de Izarra !
C’est-à-dire que 1 an auparavant tout allait bien chez nous jusqu’à ce que Bêtassou découvre que je faisais du théâtre. Subitement, je serais devenu incohérent et absurde parce que je pratique l’humour absurde.

« Il parle de cette activité comme étant sa profession et dit gagner sa vie ainsi. »

Encore faux ! Cette activité n’est pas ma profession et je ne gagne pas d’argent avec mes vidéos. La preuve est qu’en les visionnant, personne n’est interrompu par des publicités.

« Le couple est resté relativement calme durant l’entretien. « 

Non Monsieur, pas relativement calme mais très calme voire amusé. En effet la situation était tellement ubuesque que je pensais à une caméra cachée tout au long de cet entretien.

« Monsieur semblait sûr de lui tandis que Madame était en retrait voir effacée. Elle s’est très peu exprimée et Monsieur a occupé une majeure partie de la conversation. »

Là encore Philippe Réparat me diffame en sous-entendant par cette remarque que mon épouse est soumise. C’est intolérable !!!

Si mon épouse s’est très peu exprimée, c’est que toutes vos questions m’étaient adressées directement  puisque nous n’avons évoqué que mes vidéos.

« Toutefois, les réactions relevées sur sa page YouTube témoignent de la violence que peuvent engendrer ses propos. On constate des commentaires tels-que : — << Je te vois je te défonce dans la rue tu verras…» — « (…) à abattre… >> – << Je verrais un gars comme toi dans la rue je le prendrais sur le ring. >> – << Je commence à développer une furieuse envie de meurtre à l’égard de cet homme… >> — << Tu sers a rien va te suicider. >

Sur les milliers de commentaires positifs et élogieux, Bêtassou ne relève que les très rares commentaires agressifs et haineux dont les auteurs sont des gamins de 10/11 ans qui n’ont rien à faire de leur journée si ce n’est à cracher sur le travail des autres. En cliquant simplement sur leur pseudo, on découvre qui ils sont, des collégiens.

Il y a là encore un manque évident d’impartialité de la part de Philippe Bêtassou .

« En 2013, la puéricultrice a émis un avis favorable au renouvellement de l’agrément ».

Non seulement en 2013, mais aussi 10 jours avant l’élaboration de ce rapport pathétique. Je dis bien 10 jours avant soit le 10 janvier 2017.  L’avis favorable a été donné par le service de la PMI. Preuve à l’appui que je réserve à la justice.

« La MDD note un bon investissement de la fillette.
Cependant, il est observé régulièrement un surinvestissement de la part du couple.
 Madame DE IZARRA ne communique pas de façon naturelle avec le service
et on apprend souvent par des tiers des informations qui relèvent de l’accompagnement et de la prise en charge
 (arrêt maladie, prise en charge médicale de Maria et achat de lunette de vue non remboursé par le service).

Reproches totalement infondés, injustes, scandaleux qui montrent le harcèlement de Réparat sur mon épouse.

On ne sait pas d’où sortent ces reproches honteux et subjectifs !
Ma femme n’a reçu auparavant aucune note, aucune remarque, aucun reproche de cette nature.

Madame de Izarra ne communique pas de façon naturelle ?
Arrêt maladie ? C’est quoi ? de quoi il parle ? Ma femme s’est arrêtée deux fois seulement, une fois pour un cancer (deux mois d’arrêt) et une autre fois pour opération d’une hernie discale ( 3 jours d’arrêt)
Prise en charge médicale de Maria? C’est quoi ? L’accusation est grave !

Achats de lunettes de vues ? C’est quoi ?
S’est-il trompé de dossier ou quoi ?
Non content de m’insulter et de me diffamer, il fait des reproches sur le travail de ma femme totalement inventés !

Pourquoi ce harcèlement et cet acharnement sur mon épouse ?

« Le manque d’élaboration de Madame DE IZARRA » : il a voulu dire «  collaboration «  je suppose.
Mais collaboration ou élaboration, d’où sort ce reproche totalement gratuit ?
 et le climat délétère que peuvent provoquer les vidéos de Monsieur posent question quant à l’adéquation des projets professionnels de cette famille. La sécurité de Maria ne nous semble pas garantie dans de telles conditions d’accueil même si nous constatons un lien d’attachement. »

Les conséquences dramatiques de cette enquête sont :
Atteinte à mon honneur. Il me traite de malade mental et il a même engagé une enquête auprès de mes proches pour savoir si par hasard je n’étais pas violent et même pédophile.
Il va falloir Philippe Bêtassou , que vous expliquiez tout cela à la justice.

Atteinte à la dignité de ma femme en plus du harcèlement.
La petite Maria a été retirée brutalement pour être placée dans une autre famille d’accueil. Arrachée brutalement malgré le désaccord des psychologues et des maitresses. Alors qu’elle était parfaitement équilibrée et heureuse chez nous, sans besoin de suivi psychologique. Ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

Et là, je viens d’apprendre qu’elle a encore changé de famille d’accueil donc nouveau choc traumatique psychologique pour cette pauvre petite. Cette petite Maria ne pourra jamais se reconstruire à cause de l’enquête de Philippe Bêtassou .
Abandonner un chien est un délit parce qu’on le prive brutalement de ses liens affectifs. Alors que penser quand il s’agit d’une fillette de 5 ans ? Qu’est-ce qui peut se passer dans sa petite tête à chaque changement d’environnement ?

Le bonheur de la petite Maria était le résultat d’un travail collaboratif de 4 ans entre le papa, la maman, les services sociaux, les services éducatifs, et nous-même, etc.
Tout cela réduit à néant à cause de cette enquête !
C’est une insulte, un mépris total, une déloyauté manifeste envers ses collègues du service de l’Aide Sociale à l’Enfance, les parents et nous-mêmes.

Pour la petite histoire, ce rapport n’était pas dans le dossier administratif de mon épouse. Il a fallu le réclamer pour le récupérer. Il voulait que ce dossier soit confidentiel, il ne l’est plus aujourd’hui.
J’espère que cette fois-ci, ma lettre ouverte déclenchera une plainte de telle sort qu’une enquête judiciaire soit lancée pour expliquer ce grave dysfonctionnement.

Je ne reproche rien au CD87, à mon CD87, à notre CD87, mais à Philippe Bêtassou qui est l’auteur et le responsable de ce rapport.
Quand le facteur perd une lettre, je ne condamne pas La Poste mais le facteur sauf si bien sûr ses collègues ou sa hiérarchie ou tout autre personne le couvrent.

Je m’adresse à mes abonnés.

Likez cette vidéo, partagez-la. Votre soutien est important pour moi mais aussi pour nous tous.
Il ne faut jamais avoir peur de se révolter face à de telles injustices, même si vous pensez que la cause est perdue d’avance.
Si vous avez des commentaires, n’hésitez pas. Expliquez à Philippe Bêtassou qu’il s’est trompé dans son analyse. Peut-être qu’avec vos explications il comprendra et présentera ses excuses à tous les gens qu’il a fait souffrir, notamment à la petite Maria qui, toute sa vie, devra endurer une souffrance, un terrible sentiment d’abandon.
A l’avance, merci du fond du coeur pour votre soutien. Ma femme se joint à moi.

A bientôt.

Encore une chose : cette enquête est passionnante d’un point de vue pédagogique.
il faut qu’elle soit distribuée, étudiée, analysée dans les écoles dans les universités pour montrer jusqu’où peut mener le manque d’humour et de subtilité.
Sans expliquer le sens de sa formule, Desproges disait qu’on ne peut pas faire d’humour avec n’importe qui.
 Ici on en saisit toute la profondeur et la gravité.

J’invite les enseignants à utiliser cette enquête surréaliste– sans citer Philippe Bêtassou bien sûr- pour initier leurs élèves à la réflexion, pour les inviter à ne pas se laisser piéger par ses premières impressions.
En ce sens, j’ai édité un album humoristique et pédagogique intitulé « Manuel de coaching ».
Sa description est sur le site Amazon où j’évoque justement l’enquête ubuesque de Réparat.
Allez voir s’il est encore disponible, ce n’est pas sûr. Suite à cette vidéo, il peut être retiré à tout moment.

A bientôt

https://youtu.be/PAO9vFUV



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.